Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 11:38

 

 

 

 

 téléchargement               téléchargement (1)             téléchargement (2)

Artisan, artisane ? Artiste sûrement ! Marie France Cornier, habitante de Saint Marguerite a plus qu’intéressé  les visiteurs de l’exposition organisée à Etival le week end du 6 et 7 avril à l’occasion de « la journée européenne des métiers d’art ».

 Difficile de se faire une place quand on est créatrice de bijoux, quel que soit le matériau utilisé : Marie France Cornier  a trouvé la sienne.

collier-fleur-en-perles-noiresEn se penchant sur les colliers, les bracelets et broches exposés, on  croit voir des émaux sertis de métal vieilli, des ronds de métal doré entourés d’ivoire , de corail … non ! Vous n’y êtes pas ! C’est de la résine !

 Et…Regardez bien … vous ne voyez pas ?page0 2

 Marie France vous désigne un collier, une broche et vous défie de trouver et s’amuse de notre surprise :  des boutons de nacre, de jade, d’inclusions de plumes  ou  de tissus, on ne sait trop, des petits bijoux,  sont transformés en perles ! Hé oui, notre artiste collectionne ces boutons des années trente à cinquante et même plus anciens, de cette époque où s’habiller voulait dire quelque chose. Des boutons bijoux que l’on trouve plus que dans quelques boites en fer au fond de vieilles armoires et dans les brocantes heureusement. « Dans ma ville, j’ai une commerçante qui vend des kilos de boutons. Elle a un large choix. Je sélectionne surtout les boutons anciens. Mes clients sont parfois étonnés de voir qu’il existe des boutons si beaux, fabriqués en jais, en métal, en verre ou en plastique. Mon travail avec ces boutons intéresse vraiment les gens.  J’ai d’ailleurs des gentilles clientes qui m’ont donné des boutons anciens qu’elles avaient dans leurs tiroirs et qu’elles n’utilisaient pas » dit Marie France ravie de la surprise et de l’admiration des visiteurs.

 téléchargement (3)Mais elle utilise aussi des coquillages, des miroirs, des billes plates, des cailloux, des morceaux de pâte de verre… telle les artistes de l’école de Nancy, la nature l’inspire. Car on pense à voir ces pièces uniques, à Lalique, à l’Art Déco, à la Belle Epoque.  téléchargement (4)

Diplômée des arts appliqués de Metz et des beaux arts de Nancy, où elle a dû trouver de l’inspiration tant la ville est riche de chefs d’œuvres de Gallé, Daum, Gruber… elle a été professeur d’Arts Appliqués. Elle anime un atelier d’activités artistiques pour adultes.

Elle a exposé en Lorraine bien sûr mais aussi à Trouville, Lille, Beaucaire et en Suisse.

expo 1414Le bijou est d’abord dessin puis aquarelle avant de devenir ce bel objet :expo 1409

Collier, pendentif, broche… « Je dessine d’abord un croquis, une esquisse. C’est un moment que j’apprécie particulièrement car c’est le premier jet, rien n’est encore défini. Je cherche parfois pendant longtemps pour aboutir à un croquis qui me plaise ».

expo 1412 Tout l’inspire : voici le lapin sorti d’Alice au pays des merveilles, des pendentifs à la Mondrian, un collier de mariée… colliers baroques.

Notre artiste dit aussi son goût pour la création de livres : elle en fabriqué sur les plantes, la banlieue, et sur des thèmes multiples : livres à toucher autant qu’à lire et contempler

 On aimerait qu’elle nous en montre : ils sont trop fragiles dit-elle, et sous vitrine ils perdraient de leur charme car ils sont là pour être touchés, les pages se tournent dans tous les sens, les pages se déplient … elle est intarissable Marie France ! Une passionnée pleine d’imagination, de sensibilité, de joie de créer et de faire partager .

Que l’on porte des bijoux ou pas, on reste là, longtemps, devant ces créations qu’on admire pour ce qu’ils sont : des objets d’art.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de emjy
  • : à défaut de pouvoir papoter en vrai avec les ex collègues, les copains copines ou les proches, une p'tite parlote sur tout et rien.
  • Contact

Recherche

Liens