Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 08:43

Le roman de trop ?

 

Sur amazon, j’ai cherché les commentaires sur

 

Elégie pour Laviolette

 

Tant ce livre m’a troublée…un peu désolée !

En même temps je l’ai lu comme un conte « du temps passé »

Car l’univers de Magnan est encore bien là.

 

Cependant que d’incohérences !

Surtout temporelles ;

Ainsi dans : le parme convient à….

Celui-ci est à la retraite depuis belle lurette.

 

Dans celui-ci  qui est censé être la suite, il est à 2 ans de la retraite il a environ  60 ans !

Idem pour d’autres personnages du livre.

Comme si Magnan se perdait dans le temps.

Ce qui est bien compréhensible étant donné qu’en 2010, date de parution de ce roman, il a 88 ans

Sur son site d’ailleurs ( www.lemda.com.fr)  il a cessé d’intervenir à cette date.

 

Je cite :

 

« Je voulais jouer à l'Agatha Christie et faire un feu d'artifice posthume avec la dernière aventure de Laviolette, comme celle-ci le fit avec Hercule Poirot. Mais, de remise en remise et jouant avec ma longévité, j'avais renvoyé mon dernier livre sur Laviolette aux calendes grecques.

Mais voilà que la mort me grignote et me force à changer mes plans (j'ai 87 ans et suis branlant).

Ni Les jardins d'Armide ni Passé sous silence ne verront sans doute jamais le jour.

Peut-être que je ne finirais même pas cet ultime Laviolette parmi les tombeaux. Mais je l'entreprends toutefois car nul besoin d'espérer pour entreprendre... Etc. »

 

(écrit en 2010)

 

 

Je présume que :

 

 

Laviolette parmi les tombeaux

Est devenu : élégie pour Laviolette

 

On sent la lassitude ou  la fatigue de l’auteur. Il clôt d’ailleurs définitivement le cycle Laviolette en « tuant » le juge Chabrand.

Sans le juge c’est Sherlock sans Watson !

 

En vieillissant notre rapport au temps se modifie totalement et c’est flagrant dans ce roman !

A la fin, il situe des événements qui prennent des mois normalement dans une fourchette de trois semaines ! Comme s’il en avait marre ! Comme s’il était pressé de se débarrasser de son personnage !ou plutôt, à mon avis, comme s’il était pressé par…le temps ! Ce que tend à prouver ce message  extrait de son site.

 

Dommage !

Il ne manque pourtant pas de charme…le style !

Le cadre (GAP) !

Toujours et merci !!

Si vous êtes intéressés par Magnan ne lisez pas les derniers avant d’être devenus accros ni les 1ers (l’aube insolite, périple d’un cachalot)

 

Pour aimer Magnan il faut aimer la nature, la France des années  1920 à 1970 en gros… aimer les descriptions de paysages, être un peu rêveur…un peu lent…aimer les lieux…la Provence.

 Attention ce n’est pas la bonne vieille France idéalisée de trop de romans régionaux ! Au contraire ! C’est rude parfois ! Sans illusions… mais c’est écrit de telle façon que ça passe !

Allez sur son site faire connaissance avec lui : il ressemble à Laviolette !

 

Moi je n’ai pas acheté les 2 derniers….par contre les autres ! Si !

pas tous cependant , j’en ai emprunté ,  et je les relis même ! Environ tous les 5 ans… je replonge !

 

Je vais d’ailleurs acheter : « l’amant du poivre d’âne » qui retrace son enfance à Digne… la folie Forcalquier qui se passe fin XIX ème.

 

Je file de ce pas à Fontenoy la Joute refaire le plein :

Lansdale,

Kingsolver

et MAGNAN !

Je ne suis pas dégoûtée voyez vous !

 

Ma réaction d’ailleurs est aussi sans doute due au fait que ce dernier roman qui se passe beaucoup avec les morts, me confronte à ma propre finitude, que voir Magnan atteint par la vieillesse et la maladie me fait peur : peur de perdre un tel écrivain, peur pour ma propre évolution.

Il me resterait statistiquement  27 ans à vivre ! L’âge de Magnan serait celui de ma  fin !

 

Tristesse de voir les témoins d’une époque sans le tout voiture, sans télé, sans gadgets électroniques qui truffent notre quotidien, disparaître ! On aurait bien besoin de leur expérience pourtant !

 

Comment être serein avec ça hein !!

Heureusement que je n’y pense pas trop !

 

Mais à lire de suite :

Les secrets de Laviolette (4 nouvelles)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de emjy
  • : à défaut de pouvoir papoter en vrai avec les ex collègues, les copains copines ou les proches, une p'tite parlote sur tout et rien.
  • Contact

Recherche

Liens