Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:00

                                         

le singe bleu...l'apocalypse des animaux

 Toxique_s.jpg

Vous reprendrez bien une part de poisson au mercure ?

Ou…

Un épi de maïs à l’atrazine bien croquant ?

A moins que ne préfériez la salade du jardin traitée au round up,

Dans ce joli saladier au bisphénol A l

Ou un grand verre d’eau fraîche enrichie au glyphosate ?

 

Bref…le film d’une heure  20, tourné au Canada : HOMO TOXICUS présenté vendredi 25 à Nompatelize fait froid dans le dos. C’est l’association Nature Future  qui propose cette reflexion « pour sensibiliser la population locale sur les conséquences directes  ou à long terme de nos modes de vie »

 

 

ima_art_junior_Inuits.jpgOn nous présenta les Inuits ;

rendus malades par les métaux lourds du poisson qui constitue l’essentiel de leur alimentation : enfants souffrant de  troubles neurologiques, de baisse de l’immunité   .


Puis il fut question de  ces Indiens coincés dans une zone cauchemardesque  d’usine de produits chimiques à

Sarnia

 


,sarnia.jpg

 

 

 

au Canada et qui voient les fausses couches en série… la raréfaction du nombre de naissances de petits garçons, les maladies respiratoires invalidantes …sarnia 2

Le film  évoqua les agriculteurs ou autres campagnards venus vivre à « l’air pur », qui deviennent stériles…pesticides

 pesticides (1)

Les  causes sont multifactorielles mais les produits chimiques qui ont envahi notre vie : 100 000 molécules environ sont répertoriées sans qu’on se soit demandé comment la nature les assimilait et sans se douter qu’on les retrouverait dans le corps humain !

Ces produits chimique de synthèse sont mis en accusation : l’alimentation, les objets culinaires tels que poêles anti-adhésive, contenants en plastique dur ou souple ; ce qu’on inhale : particules émises par les  ordinateurs, les meubles, les produits ménagers,les vêtements , literie … la composition des cosmétiques. Etc.

 produits-chimiques-pour-traitement-d-eau-d-alimentation-de-

Tous ces méfaits sont niés par les industriels de la chimie, de l’agroalimentaire qui assaillent les politiques pour empêcher que la santé des citoyens devienne le critère principal des choix économiques !ce sont les fameux lobbies, très puissants, qui envahissent les abords du parlement européen notamment !

 

pesticides2

  

L’objectif de ces films/ conférences dit M FELK de Vosges écologie

est de sensibiliser les élus locaux : bien sûr, ceux qui votent à l’assemblée ; mais déjà, en premier lieu, ceux qui œuvrent dans les communes :  pour limiter ou faire cesser  l’utilisation des produits de synthèses, herbicides notamment . Les communes  représentent  10%  des utilisateurs de ces produits.

Il faut savoir que c’est en France qu’on utilise le plus de produits chimiques à l’Hectare !

Les particuliers sont  également invités à éliminer ces produits toxiques dans leur jardin.

Cela entraîne une recrudescence alarmante des cancers, des maladies chroniques, d e malformations et menace la santé future de nos enfants et petits enfants : un chercheur souligne qu’il faut parfois  25 ans pour voir les effets de substances ingérées  ou inhalées.

A l’hôpital de Montpellier, on assiste à une augmentation inquiétante de malformations génitales, de cas d’hermaphrodisme notamment, surtout chez les enfants d’agriculteurs.

 

 

pict 269661

 

Messieurs les élus la balle est dans votre camp :

 

Les initiatives individuelles ne suffisent pas ! Tout le monde ne peut acheter BIO et consommer local suppose qu’il y ait des agriculteurs et éleveurs « bio » locaux !comme c’est le cas à Munich où la ville pour assainir son eau potable a subventionné les agriculteurs en bio ce qui rend à la fois l’eau moins cher que si on la traitait pour éliminer les produits toxiques mais également permet l’achat de fruits et légumes à des prix corrects !ça fait rêver !

 

L’agence de  l’eau qui cherche à limiter les pollutions par ruissellement,  aide par des conseils et des subventions à passer du désherbage chimique au désherbage à la vapeur par exemple, à aménager autrement les espaces verts etc.

Bref…comme le disait la représentante de nature future, il s’agit bien d’un changement de nos modes de vie ! Profond et durable !

visuel-spermatozoides en nombre-d93Surtout quand on apprend que la fertilité masculine baisserait en moyenne de 2%  par an.

Alors : a-t-on le choix ?

 

Pas de catastrophisme ni d’optimisme béat…de déni ni de panique…

Il va falloir en convaincre nos concitoyens ! Et ceux qui nous gouvernent !


Mais au fait ! Il y a des élections l’an prochain non ?

Si vous interpelliez votre député ?

 


 

insecticide.jpg

















 













 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Valérie 04/12/2011 15:03

Merci pour cet article. Plus ceci est diffusé , plus cela touchera ( en tout cas il faut l'espérer) de monde.

Présentation

  • : Le blog de emjy
  • : à défaut de pouvoir papoter en vrai avec les ex collègues, les copains copines ou les proches, une p'tite parlote sur tout et rien.
  • Contact

Recherche

Liens