Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 22:31

 

 

 

 

 

1909211770

 

« La » scierie de nouveau est le fleuron de notre patrimoine local : nous en ferons notre  feuilleton touristique de cet été  2013 . Les « amis de la Hallière » ont planché sur l’histoire de la vallée et c’est à eux que le journal doit la plupart des  informations dont sont issus les articles à venir qu’ils en soient remerciés.

 

A travers les Vosges. - Type de la Scierie Vosgienne (1)L’origine et développement des scieries

 

Les scieries mécaniques anciennes, tout comme les moulins, utilisent comme force motrice l’eau, le vent, la force animale voire humaine, l’électricité (turbine).

L’énergie est transformée par une roue dont le mouvement circulaire est transmis à une autre roue ou transformé en mouvement alternatif grâce à des mécanismes plus ou moins complexes (cames, bielles, manivelles, ….).

La roue est connue depuis la plus haute Antiquité (3500 avant J.C. en Mésopotamie).

On attribue le premier moulin  au roi Mithridate (actuellement en Turquie), un siècle avant J.C. Vitruve (architecte romain) décrit au même moment le moulin hydraulique (qui a précédé les moulins à vent). Mais Dans l’antiquité, les forces humaines (esclaves, prisonniers) coûtaient moins cher que les mécanismes. À partir du Moyen-Âge, les moulins à eau ou à vent se sont développés pour donner naissance à une première industrie.

Au moyen âge les références aux scieries datent de  1040 et on a trace d’un arrangement entre une abbaye et un seigneur de Franche Comté  qui  fait état d’une « reisse à bois » en 1311.

Le Premier essor des scies date  du  début du 4è siècle en France (Toulouse, Aude) mais surtout au  15è et au 16è siècles avec un très grand développement dans toutes les régions boisées de France, avec demandes croissantes des bois façonnés au 17è, 18è et 19è siècles. Même développement dans l’ensemble de l’Europe occidentale : Portugal, Suisse, Autriche, Italie, Pays-Bas, Angleterre.

 

MJR0237Dans les Vosges, première mention écrite d’un moulin à planches en 1284 (ban de Celles).

Les scieries se développent beaucoup  en raison d’un couvert forestier et d’un réseau hydraulique des plus importants.

Dans la vallée de la Plaine (forêt des Bois sauvages et Celles) ; les scies à bloc se sont développées (une quinzaine) au 13è et 14è siècles pour faire place aux scies à engrenages et manivelle à la fin du 18è siècle (1790), avec augmentation du rendement de 40%.

Les scies à turbine sont apparues fin XIXème siècle : La turbine hydraulique a été inventé par Benoît Fourneyron en 1832. Elle permettait de se passer des quantités d'engrenages puisqu'elle utilisait les chutes d'eau avec beaucoup plus d'efficacité. Sa vitesse de rotation était très grande.

On a pu répertorier une cinquantaine de scieries dans la vallée, sachant que toutes ces scieries n’étaient pas en fonctionnement en même temps.

La diminution du nombre de scierie a été amorcée avant la 2ème guerre mondiale.

DSCF4179La Hallière a été le dernier haut-fer de la vallée de Celles ; elle a cessé son activité économique en 1976.

(A suivre : les scieries dans la vallée de la Plaine)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de emjy
  • Le blog de emjy
  • : à défaut de pouvoir papoter en vrai avec les ex collègues, les copains copines ou les proches, une p'tite parlote sur tout et rien.
  • Contact

Recherche

Liens