Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 13:32

vous avez le choix des musiques! et encore je me suis limitée !

 

 

 

 

 

 J’ai continué sur ma lancée…( voir autres lectures décrites auparavant)

 

J’ai vu une critique élogieuse du livre

 

Les revenants

De : Laura Kasischke


je l'ai acheté.

 Ce livre décrit la vie d’un campus de gens plutôt « friqués ».

 Il y a un drame dont on impute la responsabilité à un « maillon faible » un étudiant qui n’est là que par piston.

Des étudiants enquêtent, de  profs aussi mais il n’y a pas de commissaire Lvioletet, d’Hercule Poirot ou de Maigret ! La solution de l’énigme est refusée par les gens en place et ce sont les victimes qui sont… punies, licenciées …

Roman très détaillé…mais trop pour moi, j’ai craqué ! et l’ai fini en diagonale !

22€…n’achetez pas !Je prête si vous voulez !

 

Un polar :

 habillé pour tuer

De Jonathan KELLERMAN

1177936_knife_in_hand.jpg

J’aimais beaucoup au début : un psy pour enfant qui écrit des polars ! J’ai appris des trucs qui m’ont servi au boulot !

Puis trop.. C’est devenu une « industrie » des histoires d e psychopathes, de meurtres en série…

Sa femme écrit aussi sous le nom de Judith Kelman et il parait que le fils ou la fille s’y mettrait aussi !

Une entreprise familiale ! Une fabrique de bouquins ! Des recettes et des ficelles !

Bref ! je vais m’en débarrasser vite fait !

Et exit J Kellerman ! j’en ai d’autres, mieux : je prête !

 

Et….

Je me demande d’ailleurs pourquoi les Américains aiment tant ces histoires sanglantes !

Ce pays m’interpelle…

Arriéré et en pointe technologique, pétri de religiosité outrancière, puéril, vivant dans l’ignorance et la peur… pays de démesure…

Il peut fasciner et effrayer.

Un mythe qui a la vie dure !

 

 


Je me demande quelle est la part de l’histoire sanglante de la conquête  : ce pays s’est quand même construit à partir d’un quasi génocide !

Dans l’arbre aux haricots dont j’ai parlé ici, on raconte que les

Cheyennes sont été déportés dans une région aride : prenez la carte et vous verrez que l’endroit où se situe la réserve indienne dont parle le roman est en jaune, ce qui correspond à un désert !

 

 

1116621_west_indian_boys.jpg                  1232794_old_mine_ruin.jpg

 

 

 

 

Bref…

Américanophile ? Américanophobe ? Pas si simple…Ni l’une ni l’autre…Curieuse oui !

En tout cas pas envieuse de leur système économique !

mais toquée de jazz, de blues, de rock,  ça oui!!!

 

 

1235069_guitar_silhouette_2.jpg

 

 

J’ai essayé un autre Pat Conroy : le prince des marées

Un pavé ! Écrit tout petit avec des histoires de famille destructrices ! J’ai calé

  

Bref !

J’en ai marre de mes romans américains (sauf mes  4 petits trésors de Kingsolver et Lansdale ! je vais d’ailleurs en racheter) : déportation des indiens, racisme anti noir, magouilles, serial killers…drames familiaux…

J’ai repris MAGNAN  du coup

 

J’ai relu

Le parme convient à Laviolette

 

1288781_lavander.jpg1364548_lavender.jpg

Un pays de soleil, où il semble que le temps s’est arrêté…le style, de  

la poésie en prose

Très bien écrit et ça se tient même si on sent quelques incohérences…Magnan prend de l’âge et semble s’emmêler les pinceaux !

Et ça m’a collé le cafard ! Laviolette est en pleine déprime et meurt à la fin !

D’autant que je me suis fait sacrèment mal en forçant à vélo ! Handicapée je suis ! Un lumbago !

Bien fait ! Ça m’apprendra à me croire encore « djeun » !

 

Je relis

Élégie pour Laviolette

A suivre donc !

Partager cet article
Repost0

commentaires

nathalie 08/10/2011 13:13


ça y est j'ai commencé le thriller dont tu nous as parlé sur les premières pages de ton blog: Les Marécages. j'en suis qu'au début mais cela change "des Causses" de Signol!


emjy 08/10/2011 14:21



je epux te prêter des bouquins: j'ai une copine à jeanmenil alors je peux faire une tournée ou en déposer à m'école! il faut que ma fille soit OK


dis moi ce que tu penses du bouquin !


bisous



Présentation

  • : Le blog de emjy
  • : à défaut de pouvoir papoter en vrai avec les ex collègues, les copains copines ou les proches, une p'tite parlote sur tout et rien.
  • Contact

Recherche

Liens