Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 19:20

4/6/19

 

Monsieur Carnaval avait-il rendez-vous avec saint Nicolas ?

 


Il est 18heures 15…les Raonnais , surtout les petits Raonnais, attendent sur la place de la gare devant une drôle d’insecte géant : une mante religieuse! Magnifique !une œuvre d’art !  On reconnaît là  une des attractions marquantes du carnaval 2010.

Est-ce la nouvelle monture de saint Nicolas ?

CIMG0003À moins qu’il n’enfourche ce zèbre plus vrai que nature ? Va-t-on mettre notre saint homme dans cette cage ?

Les petites majorettes  frigorifiées battent le pavé.

La fanfare prend place…

 

Plus loin, devant la porte de la gare, un tracteur et sa remorque décorée de guirlandes…ah ! Ouf ! Voila le char de Saint Nicolas !

Dans la salle des pas perdus, , le héros de la fête accompagné du Père Fouettard attend.

Ils viennent sans doute  de Myre où il fait soleil : ils n’ont pas enlevé leurs lunettes noires à la descente du train…à moins qu’ils ne se protègent des flashs ?

CIMG0006.JPG

 

Une majorette accompagnée d’une représentante de la municipalité, lui remet les clefs de la ville sur le pas de la porte... en tournant le dos à la foule, en parlant en confidence ...je me demande bien ce qu'elle lui disait..elle parlait d'enfanst sages..


Les deux compères montent sur leur chariot.CIMG0011

Et le cortège s’ébranle ; la mante religieuse hochant la tête (est-ce pour suivre le rythme des chansons de …Renaud ?) ouvre la marche.

Elle est suivie des majorettes, des cow boys  du country club…

Du char du zèbre s’échappent des chansons de Noël         .

D’autres majorettes défilent, puis l’harmonie municipale arrive, ses membres coiffés de chapeaux de…père Noël, jouant, fort bien d’aill eurs, des airs…de fanfare, ce qui , ma foi, est dans l’ordre des choses…

Puis des majorettes costumées en …drapeaux américains !

Enfin ! Clôturant le cortège, le char de saint Nicolas.

 

Tout ce bel ensemble mobilisé pour rendre honneur au personnage de légende qui aura tant fait rêver les enfants durant des générations,  va sillonner les rues de la ville  sous les regards  des spectateurs, impatients de voir apparaître le grand homme…

 

D’ébahissement peut-être, l’appareil photo, censé recueillir ces moments marquant dans l’imaginaire enfantin, a fini par s’enrayer…

 

La fanfare, les associations se sont beaucoup impliquées et qu’elles en soient remerciées ! Défiler ainsi sous la pluie mérite aussi qu’on les en félicite !

 

Mais dommage que le défilé ne laisse pas assez de place à la légende…à la magie et au rêve …

 

 


Et si on rendait Saint Nicolas aux enfants ? Tout simplement.


 


 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de emjy
  • : à défaut de pouvoir papoter en vrai avec les ex collègues, les copains copines ou les proches, une p'tite parlote sur tout et rien.
  • Contact

Recherche

Liens