Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 11:11
images--1-.jpgJ’ai réduit les articles après la Toussaint…maintenant je vais arrêter 

Je suis bien installée dans la retraite.

L’école s’éloigne de plus en plus devient floue… je n’y pense plus, sauf parfois en rêves.

C’est du passé.

sauf un peu à Raon où je vai svoir encor eun gamin de temps en temps.

 

Celles et ceux qui le souhaitent peuvent me joindre sur ma messagerie !

 P3270317.JPG

Je vous quitte donc en vous souhaitant une bonne année 2012 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est une année importante qui verra peut-être un tournant en europe.

L’écroulement d’un vieux système : dans certains pays d Amérique latine, ils ont vécu ça  et ils s’en remettent, autrement.rais-lumiere-423700.jpg

Vous allez voter : renseignez vous sur le programme des candidats, loin des cancans et des fausses polémiques dont les médias font leur miel pour mieux cacher l’essentiel : que nous proposent  réellement les politiques ?

Il en va de l’avenir de nos vieux pays mais surtout de notre quotidien : la retraite, la sécu, l’école, ce qui reste des services publics ;

telechargement.jpgil en va de nos valeurs : jusqu’à quand va-ton mettre l’argent au dessus de tout, admettre la compromission, la corruption, le « jouissez sans entraves et merde aux autres », l’inculture proclamée, la vulgarité , la consommation à outrance, le gaspillage des ressources,jusqu’à quand va-t-on admettre le fossé entre les riches et ultra riches de plu sen plus riches et insolents  et le gros de la population , les chômeurs, les jeunes et bientôt les retraités pauvres, les petits agriculteurs, les ouvriers précaires, les femmes ?

voeux.jpg

 

 

 

L EXPLOITATION S ARRETE LA OU COMMENCE LA RESISTANCE  A LEXPLOITATION ( J L Mélenchon).

Alors à bon entendeur salut !

Notre avenir est aussi entre nos mains !

 

 

Bonne année !!!!!

!400_F_33924303_ivpIRxFlrzc6EmbyKkIWnOVjtyw8n2gL.jpg

Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 14:38

      PICT0051-1« Quand on veut on peut »

Telle est la devise d’Amandine au prénom prédestiné !

bon..laissons lui ses illusions ! elle est jeune!

Cette ancienne monitrice d’équitation nous parle avec fougue de sa pâtisserie-chocolaterie , du travail de son mari Pierre pour qui elle a  délaissé les chevaux .

C’est qu’il y a fort à faire 

Lever  aux aurores pour débuter vers les 4 heures du matin ! Et finir…. « À point d’heure » ! « Quand on veut on peut « dit-elle ! Même dormir trois heures par nuit aux moments des fêtes de Noël et de Pâques !

Pour tenir le coup,  chacun pratique le sport : triathlon pour monsieur, équitation et course à pied et aquagym pour madame.

 

Monsieur fut  d’abord pâtissier : il a débuté à Belfort.

C’est en achetant le fonds à Raon, voici quatre ans, qu’il s’est  davantage consacré au chocolat : il a été pour cela par un ancien  apprenti spécialisé de son ex patron, puis a accumulé les stages.

Lors d’une démonstration, un célèbre chocolatier de GAP et  Embrun, Monsieur  ERYE spécialisé dans les petits montages, a donné un tracteur, en chocolat bien sûr, a leur  petit Nathan ;   PICT0061des liens se sont noués   .

 En octobre, il est venu pendant trois jours chez les Saudé pour un stage à demeure !

 

Madame s’occupe d’achalander le magasin,

PICT0053-1de décorer la vitrine, de servir les clients, prendre et organiser les commandes et met la main à la pâte ! De même que le petit Nathan, 4 ans qui  pose les cerneaux de noix sur les carrés de chocolat, et  les décors au pinceau sans oublier de se servir au passage !

Bref dans cette famille on est très chocolat : c’est, dit-on, un aliment qu met en joie !

Et à voir Amandine on veut bien le croire !

Elle est intarissable et la conversation commencée au comptoir,  se poursuit devant un café agrémenté d’un délicieux chocolat au lait fourré de praline !

 

Elle devrait ouvrir un salon de thé !

On y goûterait ces pâtisseries (ils font leur Panettone, bientôt leur propre  nougat !) et ces chocolats bien trop alléchants pour qu’on puisse quitter le magasin sans un sachet de ces gourmandises tentatrices ! PICT0058-1

 

Pendant que nous causons, la clochette du magasin retentit à plusieurs reprises : on vient commander les bûches de circonstance : l’ « Orangina « , la  « Sensation », la « Trois Chocolats »,la  « Caramelia », la « Maitre Pierre ».

pour Noël, Pierre Saudé  propose des tableautins  et PICT0042-1des traîneaux  tout chocolat  à déguster à plusieurs et des anges en dentelle de chocolat suivant un modèle en présentation dans une  vitrine.

 PICT0045-1

 

 Amandine a un regret : certaines personnes ne se rendent pas assez compte de l’investissement que représentent ces petits chefs d’œuvre ! Au niveau de la fraîcheur des ingrédients, du soin, du temps passé, des idées, de la qualité des produits !

 

 Ainsi le chocolat provient de la maison Varhona ,

 La troisième en qualité après Weiss et Barry .La qualité est due au fait que les fèves de cacao qui proviennent des Caraïbes et de Madagascar, sont travaillées plus longtemps ! Le produit provenant de ces trois fournisseurs est au chocolat ce que le grand cru est au vin.

 

Une des spécialités de la maison est « le petit Raonnais » créé par un précédent propriétaire, monsieur Vitu.

Pierre Saudé quant à lui propose les Raonnettes : petits chocolats à base de praliné craquant.

Il fait aussi sa pâte à tartiner aux  noisettes et aux amandes !

 

Ce magasin peut paraître trop luxueux et intimider : Amandine souhaite accueillir tout le monde « il y en a pour toutes les bourses » dit-elle.

On peut acheter s’offrir quelques chocolats, en passant, et on a le sourire de la  patronne en prime.

en fait compter 6€ 50 pour  100 gr de douceurs au praliné

La clientèle vient de loin : des fidèles à Raon,  beaucoup dans la vallée de Celles et du Territoire de Belfort.

Les  « chocolats Saudé » ainsi que les pâtisseries sont en train de se tailler une  belle réputation de qualité amplement méritée ! Il suffit de goûter  un pâté lorrain, un macaron ou un chocolat pour en être convaincu !

croyez moi j'ai gôuté ! un régal!

 


 

Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 15:28

 CIMG0056« J’as tu fâr pâ di bée p’tiottes minns »

 

Oui ! Qu’on le dise en patois ou en français, tout cela est « fait avec de  belles petites mains » !

 Les marchés de Noël se répandent dans nos villes et villages…parfois décevants par leur cadre ou  par ce qui nous est présenté…

Mais ce marché de Noël artisanal  de Saint Rémy valait le détour !

 

CIMG0079La salle des fêtes est accueillante : sur l’estrade un père Noël à la barbe …interminable nous met au défi d’en donner la mesure exacte ! L’heureux  chanceux qui le prendra en défaut repartira avec un repas garni ! Dans une salle annexe un apéritif  est prêt pour les exposants ; mais pas seulement ! Tout est prévu : un stand propose bières et sodas !

 On est venu là pour se faire connaître, pour vendre ses réalisations de toute une année parfois, parce qu’on est professionnel des métiers de bouche par exemple,  pour récolter des fonds pour l’école …

Quoiqu’il en soit c’est un régal pour les yeux et  bientôt pour les papilles : vin d’Alsace, pâtisseries, chocolats, saucissons aux myrtilles, âne, sanglier poivre etc. .pâtés et  terrines, paniers garnis, sans oublier le miel et les pains d’épices.

Comme  tout marché de Noël qui se respecte, on y trouve bien sûr  les décorations :

centres de table, boules, et autres guirlandes !

Les artistes et artisans locaux, l’école présentent quant à eux bibelots et autres réalisations  qui sont autant d’idées de cadeaux puisque cette fête rime maintenant avec  le casse tête du cadeau obligé…pour le meilleur ou le pire !

Et ici les idées fourmillent !

Un seul regret : que ça ne dure qu ‘une journée !

 Ce même regret  fut exprimé par des personnes rencontrées le lendemain et qui furent bien déçues !

 

et voila donc des idées de cadeau glanées ici ou là sur les marchés artisanaux de Noël

 

On a le choix !

CIMG0080

 

Pour le plaisir des yeux ,


CIMG0081on a toute une gamme de  centres de tables sur  bûches  ou ronds de bois,CIMG0083

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des napperons brodés,

 

des figurines,

 

CIMG0054des ronds de serviettes , tout cela  peint ou fait avec des rameaux de sapin, des pommes de pin,  oranges séchées,  bougies, rubans et autres trouvailles nées de l’imagination de nos exposants ,qui pour certains , trouvent là une occupation de toute l’année : une façon d’occuper sa retraite disent ces personnes ! 

CIMG0082

 

Pour le plaisir des papilles :

paniers garnis ou sacs de jute contenant bouteille de vin , saucisson ,pâtés, 

 

CIMG0057sachets de petits fours…de chocolats,

un pot de miel…du pain d’épices…

 

 

 

 

 

 

 


 Des objets décorés : cartes et sachets brodés de sapins, houx et père noël, au point de croix.


   CIMG0073

Des figurines en cire,CIMG0072

 

 

CIMG0065

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

en fino,

 

 

 

CIMG0061

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des tableaux en relief à accrocher dans sa cuisine !

CIMG0067CIMG0068

 

 CIMG0069

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CIMG0070

 



CIMG0083

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des tableaux d’hiver sur ronds de bois…

 

 CIMG0059Les poupées et leur garde robe au tricot pas les » ptiottes mins « de lobe slo do titou  ( le beau soleil de titou), l

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur Daniel CLAUDEPIERRE , peintre amateur réalise des portraits et des tableaux à l’aquarelle, à la craie, à l’acrylique.

Il a une nette préférence pour les vielles fermes.

 CIMG0085

 

Chaque stand méritait qu’on s’y arrête…

Et visiter des marchés de noël va aussi faire naître des vocations avec l’idée  pour certains de réaliser soi même ses cadeaux pour Noël…2012

 



Monsieur Daniel CLAUDEPIERRE , peintre amateur réalise des portraits et des tableaux à l’aquarelle, à la craie, à l’acrylique.

Il a une nette préférence pour les vielles fermes.CIMG0087

 

 CIMG0084

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : 0085

Monsieur Daniel CLAUDEPIERRE , peintre amateur réalise des portraits et des tableaux à l’aquarelle, à la craie, à l’acrylique, avec une nette préférence pour les vielles fermes .


I


Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 08:03
images.jpg 


Voici une petite recette de fêtes afin de déguster du foie gras sous un autre angle:

 

Bonbons de foie gras en croute d'épices:

 

 

 

foie-gras-oie

ingrédients:

1 foie gras

1bouteille de côte du rhône

1 anis étoilé

50 grs de sucre

2 clous de girofle

1 baton de canelle

8 tranches de pain d'épice

2 cuillères à café de mélange quatre-épices

fleur de sel

Progression

1) Préchauffer votre four à 200°, faire sécher les tranches de pain d'épices afin d'obtenir une consistance identique à des biscottes, 10à 12 minutes, les retourner à mi-cuisson.Mixer celle-ci afin d'obtenir une chapelure fine, réserver dans une assiette en y mélangeant la fleur de sel, réserver.

2) Coupez le foie gras éveiné en cube de 1 cm de coté, les mettre au congélateur pendant 1/2 heure.

3) Faire chauffer dans une casserole le vin ainsi que toutes les épices et le sucre, laisser flamber le vin, continuer la cuisson afin d'éliminer l'alcool.

4) Couper le feu, et pocher les cubes de foie gras pendant 5 minutes, remettre les cubes 1/4 au congélateur.

5) Reprendre les cubes de foie gras puis les rouler dans la chapelure de pain d'épices, disposer ainsi les cubes sur des petits pics (à défaut des cure-dents), puis les réserver au réfrigérateur.

6) Déguster en ayant pris soin de ressortir les cubes 1/4 d'heure.

Bon Appétit,

Joyeuses fêtes de fin d'années.

 

 

 13681421

 

14534008 Kal(l)isté la très Belle sous le Beauregard..

 

Les Kallisté fleurissent en France, mais plutôt …en Corse (restaurants, centre thalasso, hôtel,, club de plongée sans oublier le camping l’entreprise de bois et…les pâtes fraîches !)

Et pour cause ! Kallisté, qui en grec signifie « la plus belle » ou « la très belle », était le nom de la Corse dans l’antiquité !

 

 

 

i muvrini

aspetta mi...o corsica!

 

Que vient  donc faire Kalisté à Raon ?

Il y a quelques années ce resTaurant appartenait justement à un Corse !

Se retrouver sous les frimas vosgiens avait peut-être de qui lui faire perdre une aile ! Euh…un « L »

 

Bref notre kalisté fait parler d’elle depuis sa reprise au 15 septembre  pas monsieur Christophe Humblot : ce jeune restaurateur, originaire  de saint Dizier, s’est lancé le pari de faire revivre cet établissement bien connu des Raonnais sous l’appellation « chez le Corse ».

 

La marche aux flambeaux organisée la semaine dernière dans le cadre du Téléthon a mis ce restaurant en …lumière !

Il fallait y aller voir !

 

Christophe est tombé dans la marmite dès son plus jeune âge quand sa grand-mère cuisinait, et, l’odeur lui en revient  quand il évoque ses tartes aux mirabelles bien juteuses !

 

Apprenti cuisinier dès l’âge de 15 ans chez trois maîtres patrons dont il apprit beaucoup, il obtint plusieurs CAP : cuisinier, pâtissier, charcutier traiteur et exerça en Haute Marne dans l’ Aube puis en Alsace où il fut salarié  durant 13 ans.

 

Entreprenant, et muni de suffisamment de cordes à son arc, il achète le Kalisté et crée le fond SARL Chysta restaurant.

 

081118101558457932772462Cet établissement rappelons le, est situé en bord de route menant de Raon à Badonvillers , à un jet de pierre des chemins de randonnée de la côte Beauregard. Il dispose d’un grand parking VL Et POIDS lourds, d’une salle de billard, d’un bar donnant sur une vaste terrasse, de deux salles de  30 et  50 places idéales pour les festivités  collectives.

 

Bien sûr la restauration quotidienne est basée sue le menu du jour, illustrant la cuisine traditionnelle de nos régions.

Ce ment comprend entrée, plat, dessert at café pour la somme de 11€50.

Le week-end Christophe propose des menus plus variés entre  15€ et 20€, s’efforçant de valoriser les produits de notre région (« qualité lorraine ») et même de la vallée (fromages fermiers, bière locale )

 

Ayant déjà accueilli deux baptêmes et organisé une soirée cochonnailles, il ne demande qu’à continuer dans cette voie (pour les fêtes de fin d’années  prière d e réserver, sachant que le restaurant fermera pour Noël).

 

Il a pour projet immédiat la réfection complète du four à bois pour nous y confectionner pizzas et tartes flambées à déguster sur la grande terrasse à l’orée du bois avant ou après un bonne balade en forêt pourquoi pas ?

 

Bon vent donc Christophe,à ce restaurant pour qui nous souhaitons une belle année , la première d’une longue série.

Souhaitons qu’il trouve sa place parmi l’offre variée que nous proposent déjà nos restaurateurs locaux, d’autant que deux emplois sont déjà créés.

 

Ouverture tous les jours sauf mercredi de 10h à 23 h

Tel : 03 29 42 02 23

 

 

 je vous recommande: la randonnée/promenade avant/après le repas ou la terrasse en été! l'endroit est très agréable !


par contre, personnellement je boycotte legavage des oies et canards et donc,le foie gras!

je suis peut-être atteinte de sensiblerie!

mais j etrouve le procédé barbare!

 

 

 

 

Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 19:20

4/6/19

 

Monsieur Carnaval avait-il rendez-vous avec saint Nicolas ?

 


Il est 18heures 15…les Raonnais , surtout les petits Raonnais, attendent sur la place de la gare devant une drôle d’insecte géant : une mante religieuse! Magnifique !une œuvre d’art !  On reconnaît là  une des attractions marquantes du carnaval 2010.

Est-ce la nouvelle monture de saint Nicolas ?

CIMG0003À moins qu’il n’enfourche ce zèbre plus vrai que nature ? Va-t-on mettre notre saint homme dans cette cage ?

Les petites majorettes  frigorifiées battent le pavé.

La fanfare prend place…

 

Plus loin, devant la porte de la gare, un tracteur et sa remorque décorée de guirlandes…ah ! Ouf ! Voila le char de Saint Nicolas !

Dans la salle des pas perdus, , le héros de la fête accompagné du Père Fouettard attend.

Ils viennent sans doute  de Myre où il fait soleil : ils n’ont pas enlevé leurs lunettes noires à la descente du train…à moins qu’ils ne se protègent des flashs ?

CIMG0006.JPG

 

Une majorette accompagnée d’une représentante de la municipalité, lui remet les clefs de la ville sur le pas de la porte... en tournant le dos à la foule, en parlant en confidence ...je me demande bien ce qu'elle lui disait..elle parlait d'enfanst sages..


Les deux compères montent sur leur chariot.CIMG0011

Et le cortège s’ébranle ; la mante religieuse hochant la tête (est-ce pour suivre le rythme des chansons de …Renaud ?) ouvre la marche.

Elle est suivie des majorettes, des cow boys  du country club…

Du char du zèbre s’échappent des chansons de Noël         .

D’autres majorettes défilent, puis l’harmonie municipale arrive, ses membres coiffés de chapeaux de…père Noël, jouant, fort bien d’aill eurs, des airs…de fanfare, ce qui , ma foi, est dans l’ordre des choses…

Puis des majorettes costumées en …drapeaux américains !

Enfin ! Clôturant le cortège, le char de saint Nicolas.

 

Tout ce bel ensemble mobilisé pour rendre honneur au personnage de légende qui aura tant fait rêver les enfants durant des générations,  va sillonner les rues de la ville  sous les regards  des spectateurs, impatients de voir apparaître le grand homme…

 

D’ébahissement peut-être, l’appareil photo, censé recueillir ces moments marquant dans l’imaginaire enfantin, a fini par s’enrayer…

 

La fanfare, les associations se sont beaucoup impliquées et qu’elles en soient remerciées ! Défiler ainsi sous la pluie mérite aussi qu’on les en félicite !

 

Mais dommage que le défilé ne laisse pas assez de place à la légende…à la magie et au rêve …

 

 


Et si on rendait Saint Nicolas aux enfants ? Tout simplement.


 


 

 

 

Repost 0
Published by emjy - dans réflexions..
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 15:09

neige 

 

 

 

 

Décembre était le mois de l’ AvEnt…

De l’avAnt : avant saint Nicolas

Et avant Noël ,

Avant la fin de l ’année.

Les enfant sentaient l’effervescence autour d’eux

Alors ils  attendaient, dans une excitation  joyeuse.

 

saint nicD’abord, Il y aurait saint Nicolas : le Père, dans l’embrasure  profonde de la porte de la première porte du long couloir de la ferme aurait préparé une botte de foin, des carottes, un petit verre de gnôle, de la bonne : de la mirabelle de l’année dernière.

La cloche retentirait  le soir  du 6 décembre, avant le souper : interdiction de sortir! L’âne du st Nicolas était craintif ! On l’aurait fait fuir ! blottis sur la caisse à bois, contre la cuisinière de la cuisine, les’enfant attend entet écoutent le coeur battant…

 

 

 

St Nicolas 2007 002

Un grand et discret remue ménage…une porte qui claque… Ça y est ils sont repartis !

 

Alors les enfant   seraient allés voir quelle surprise les attendaient ! Oh ils savaientt bien que le saint Nicolas avait beaucoup d’enfants à gâter !

 

baigneurMais quand même  peut-être aura-t-il apporté  le baigneur qui boit le biberon et fait pipi ? Celui avec les yeux qui se ferment ?  

Pas un landau ça c’est sûr ! pauvre âne! ça aurait ét étrop encombrant!

Ni  le fauteuil en osier  tant envié !

un camion d e pompier,? la toute nouvelle voiture à piles?

osier

 

Mais qu’importe ! Les cadeaux était là ! Saint Nicolas avait  une fois encore tenu sa promesse ! Et l’âne était venu et reparti le ventre plein prêt à affronter la neige ou le vent dans la longue nuit qui l’attendait !

l’âne qui vengeait tous les Cadichons !memoires-d-un-ane-la-comtesse-de-segur-cd-audio

 

L’attente…la délicieuse attente…le rêve … allaient reprendre…avant…Noel et la crèche, le jour de l’an …et bien sûr les vacances dans la neige : la luge, les boules, le bonhomme !

 

luge.jpg

C’est ainsi que les enfants apprenaient le calendrier.

dernier mois 

début de mois : saint nicolas

fin de mois: Noel

autre année...

on n'apprend bien qu'avec le coeur!

 

 

 

Repost 0
Published by emjy - dans lectures
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:00

                                         

le singe bleu...l'apocalypse des animaux

 Toxique_s.jpg

Vous reprendrez bien une part de poisson au mercure ?

Ou…

Un épi de maïs à l’atrazine bien croquant ?

A moins que ne préfériez la salade du jardin traitée au round up,

Dans ce joli saladier au bisphénol A l

Ou un grand verre d’eau fraîche enrichie au glyphosate ?

 

Bref…le film d’une heure  20, tourné au Canada : HOMO TOXICUS présenté vendredi 25 à Nompatelize fait froid dans le dos. C’est l’association Nature Future  qui propose cette reflexion « pour sensibiliser la population locale sur les conséquences directes  ou à long terme de nos modes de vie »

 

 

ima_art_junior_Inuits.jpgOn nous présenta les Inuits ;

rendus malades par les métaux lourds du poisson qui constitue l’essentiel de leur alimentation : enfants souffrant de  troubles neurologiques, de baisse de l’immunité   .


Puis il fut question de  ces Indiens coincés dans une zone cauchemardesque  d’usine de produits chimiques à

Sarnia

 


,sarnia.jpg

 

 

 

au Canada et qui voient les fausses couches en série… la raréfaction du nombre de naissances de petits garçons, les maladies respiratoires invalidantes …sarnia 2

Le film  évoqua les agriculteurs ou autres campagnards venus vivre à « l’air pur », qui deviennent stériles…pesticides

 pesticides (1)

Les  causes sont multifactorielles mais les produits chimiques qui ont envahi notre vie : 100 000 molécules environ sont répertoriées sans qu’on se soit demandé comment la nature les assimilait et sans se douter qu’on les retrouverait dans le corps humain !

Ces produits chimique de synthèse sont mis en accusation : l’alimentation, les objets culinaires tels que poêles anti-adhésive, contenants en plastique dur ou souple ; ce qu’on inhale : particules émises par les  ordinateurs, les meubles, les produits ménagers,les vêtements , literie … la composition des cosmétiques. Etc.

 produits-chimiques-pour-traitement-d-eau-d-alimentation-de-

Tous ces méfaits sont niés par les industriels de la chimie, de l’agroalimentaire qui assaillent les politiques pour empêcher que la santé des citoyens devienne le critère principal des choix économiques !ce sont les fameux lobbies, très puissants, qui envahissent les abords du parlement européen notamment !

 

pesticides2

  

L’objectif de ces films/ conférences dit M FELK de Vosges écologie

est de sensibiliser les élus locaux : bien sûr, ceux qui votent à l’assemblée ; mais déjà, en premier lieu, ceux qui œuvrent dans les communes :  pour limiter ou faire cesser  l’utilisation des produits de synthèses, herbicides notamment . Les communes  représentent  10%  des utilisateurs de ces produits.

Il faut savoir que c’est en France qu’on utilise le plus de produits chimiques à l’Hectare !

Les particuliers sont  également invités à éliminer ces produits toxiques dans leur jardin.

Cela entraîne une recrudescence alarmante des cancers, des maladies chroniques, d e malformations et menace la santé future de nos enfants et petits enfants : un chercheur souligne qu’il faut parfois  25 ans pour voir les effets de substances ingérées  ou inhalées.

A l’hôpital de Montpellier, on assiste à une augmentation inquiétante de malformations génitales, de cas d’hermaphrodisme notamment, surtout chez les enfants d’agriculteurs.

 

 

pict 269661

 

Messieurs les élus la balle est dans votre camp :

 

Les initiatives individuelles ne suffisent pas ! Tout le monde ne peut acheter BIO et consommer local suppose qu’il y ait des agriculteurs et éleveurs « bio » locaux !comme c’est le cas à Munich où la ville pour assainir son eau potable a subventionné les agriculteurs en bio ce qui rend à la fois l’eau moins cher que si on la traitait pour éliminer les produits toxiques mais également permet l’achat de fruits et légumes à des prix corrects !ça fait rêver !

 

L’agence de  l’eau qui cherche à limiter les pollutions par ruissellement,  aide par des conseils et des subventions à passer du désherbage chimique au désherbage à la vapeur par exemple, à aménager autrement les espaces verts etc.

Bref…comme le disait la représentante de nature future, il s’agit bien d’un changement de nos modes de vie ! Profond et durable !

visuel-spermatozoides en nombre-d93Surtout quand on apprend que la fertilité masculine baisserait en moyenne de 2%  par an.

Alors : a-t-on le choix ?

 

Pas de catastrophisme ni d’optimisme béat…de déni ni de panique…

Il va falloir en convaincre nos concitoyens ! Et ceux qui nous gouvernent !


Mais au fait ! Il y a des élections l’an prochain non ?

Si vous interpelliez votre député ?

 


 

insecticide.jpg

















 













 

Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 08:23
f10000251.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu devais, partant de Badon,

Passant par la ligne de front

Rejoindre Raon !

Hélas ! point de camion !

Consternation !

 

Venu d’un passé

Revisité chaque année,

Peut-être étais- tu simplement fatigué ?

Car nos cols sont durs à escalader

Pour un baroudeur si âgé !

 

Alors resserre vite tes boulons !

Et …nous le souhaitons …

L’an prochain enfin nous te verrons ?

 

 

Big_ben2.jpg

Pour la petite histoire

 

Ce camion qui date de  1917, est l’un des trois derniers en état de rouler.

Les deux autres sont, l’un au musée du poids lourd, l’autre au Camion Club.

Il a été entièrement refait par son propriétaire.

Il a beaucoup roulé ensuite, toujours  à la vitesse de  15kms/h : l’Angleterre notamment en  2002, des commémorations, et même dans des films.

On comprend donc qu’escalader nos cols vosgiens est une véritable épreuve !

 


 

 

 

Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 08:03

CIMG0024-copie-1.JPG

 

L

 

 

C’était le printemps !

 

La vénérable salle voûtée de la cour des moines d'Etival  éclatait de couleurs et de fleurs ce week-end grâce aux doigts de fée des sept passionnées de patchwork qui n’ont pas ménagé leurs efforts !

Ces dames se réunissent chaque vendredi pour, de concert, dans une ambiance qu’on devine joyeuse, nous décliner en mille et une couleurs ces œuvres d’art !

Elles choisissent ensemble un modèle que chacune réalise à sa guise, selon ses goûts sa fantaisie, l’inspiration du moment.

Quoi de mieux que des photos pour vous donner une idée de leur créativité !

 

 

 

CIMG0028.JPGCIMG0029-copie-1.JPG

!

 CIMG0023-copie-1

 CIMG0026-copie-1.JPG

Comment choisir des photos !

Elles sont toutes si éclatantes !elles méritent toutes notre regard admiratif !

Il y a la même nappe en rouge et vert, sa voisine  tout en camaïeu de bleus, l’autre en mauve et bordeaux ,et celle en bleu et rose !

Et en prime le sourire radieux et fier de ces couturières minutieuses !

 

 CIMG0027-copie-1.JPGCIMG0025-copie-1.JPG

 

 

 

 


 

 

 



 

franchement j'aurais pas la patience! et j e suis bien trop maladroite! sans compter les yeux! ouah! j'admire! mais c'est pas l'activité que je choisirai ...ou alors la dentelle! ou faire des habits...je cherche encore ma voie! faut pas desesperer!

Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 10:27


 

dechets

 ça swingue! ça va remonter lemoral! les dechets hein!!!! bof!!

 

cordonnier.jpg

 

Bon je suis née à la campagne dans une ferme : on consommait essentiellement ce qui était  y produit .pas encore de plastique : les objets étaient conçus pour durer : seaux  en fer étamés, machines robustes avec réparateurs au village voisin, cordonnier sur place…

 

Les vêtements passaient de l’aîné au cadet, de la cousine à la nièce etc… relookés  mais pas toujours.

On rallongeait les ourlets, on reprenait l a taille…les jupes  et robes grandissaient avec nous. Les pantalons « allaient aux fraises »…on reprisait les chaussettes, on raccommodait…

On avait un manteau et une ou deux paires de chaussures  : les vêtements du dimanche, ceux de la semaine avec un tablier pour l’école.

Les pulls et même le slips (horreur ! ça s’appelait de s culottes en fait) étaient tricotés en laine ou en coton fin… imaginez les maillots de bain s faits au crochet ! Ça tombait avec le poids de l’eau !

 

Bref on ne jetait pas grand-chose : ça allait au tas de  fumier (on ne parlait pas de compost !) ou au fond du jardin où on faisait un grand feu une fois par an !

 

 

quinzième sortie 004

Les premiers éboueurs sont apparus quand j’étais ado : c’était un  paysan du coin avec son tracteur et sa remorque.

Il y avait au bout du village un tas d’ordures puant où les gamins, malgré l’interdiction, allaient traîner !

Il y avait toujours un feu qui couvait et les gens y jetaient leurs trucs ou laissaient ça là…les rats et les corbeaux étaient à la fête ! Moi j’avais la frousse ! Je n’y allais jamais !

 

bric-a-brac-emmaus-104

Ces tas d’ordures ont subsisté longtemps ! Il y a à peine  20 ans , 25 ans qu’on se préoccupe des dechets ?

 

 

Le-Compostage-individuel

J’ai gardé de cette époque pas mal d’habitudes et je jette le moins possible depuis toujours …

 le fait que mon fils était  intolérant au gluten m’ a obligée à ne pas acheter

d e produits transformés . Ce qui limite beaucoup les emballages de toutes sortes et les tentations ! Pas de gâteux, desserts ,sauces ,boites etc..

 


Je donne beaucoup à Emmaus à Rambervillers.

A Raon il y aussi Solidaction et la Croix Rouge

fripes1

Et à Moyenmoutier s la maison de l’entraide.

J’ai un tas d’...euh…un compost au fond du jardin.

On a la déchetterie.

 

Malgré ça, que faire de mon vieil ampli puisque le neuf a été acheté sur Internet ? il m’est resté sur les bras !

Emmaus est habilité par autorisation préfectorale à récupérer ce genre d’appareils .

Mais qu’en fait-on ?

Il faut savoir qu’il y a des pays d’Afrique qui  « reçoivent » nos déchets ménagers et électroniques par bateau : ils sont abandonnés sur d’énormes ta s d’ordures  comme ceux de mon enfance ! mais là il s’agit de produits dangereux avec des métaux « lourds »…des composants toxiques .

 

Mon ampli était tombé en panne voici 15 ans environ : le commerçant local avait alors un employé qui réparait ! Cette foi s, il m’a dit qu’on ne réparait plus rien ! On jette ! Ou alors les pièces et main d’œuvre sont devenues si chères qu’on vous « conseille «  de racheter du neuf.

Je sais qu’il existe mais trop rarement des récupérateurs  type Emmaüs qui réparent et revendent…

 

Il ne s’agit plus seulement de ne pas polluer mais surtout maintenant je crois, de ne pas gaspiller ! Cuivre, fer, métaux précieux et plus encore pétrole…tout cela se raréfie !

Et ça donnerait du boulot à plein de gens non  de réparer ?

 

Il FAUDRA récupérer, réparer et économiser !

 Comme au « bon vieux temps »

Mais franchement je préfère notre époque !

Si l’Homme pouvait être raisonnable : on économiserait nos ressources sans revenir …à l’âge de pierre !

 

 

Repost 0
Published by emjy - dans le quotidien
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de emjy
  • Le blog de emjy
  • : à défaut de pouvoir papoter en vrai avec les ex collègues, les copains copines ou les proches, une p'tite parlote sur tout et rien.
  • Contact

Recherche

Liens